Anne Richard

Anne Richard est actrice et auteure. Le grand public la connaît à travers son rôle du juge Nadia Lintz dans la série phare de France 2 « Boulevard du Palais », qui a duré 17 saisons au côté de Jean-François Balmer. Anne a aussi interprété de très beaux rôles à la télévision et au cinéma, une centaine de films et téléfilms. Elle s'est aussi illustrée au théâtre en jouant notamment du Marguerite Duras, Agatha et en reprenant le rôle de Jane Fonda dans « On achève bien les chevaux » mis en scène par Robert Hossein. Tout récemment, elle a fait une belle tournée avec « Coiffure et Confidences » après une saison au Théâtre Michel et a joué à Avignon :  « Madame Fouquet », avec Daniel Besse. Toute la saison 2019-2020 elle était en tournée avec Thierry Beccaro dans une comédie de Eric Leroch : « Il faut que ça change ». Par ailleurs, Anne écrit et raconte des contes pour les enfants. Elle a déjà sorti 11 livres-cd pour les enfants dont L'écureuil et le Haut Chêne, Martin et les larmes de sirène, Petit prince des rues, les musiciens de Brême et un coffret pour Noêl, aux Editions du Rocher. Elle est également marraine de l'association « Enfance et partage »

Anne Richard@Céline Nieszawer30 2.jpeg

Gaëlle Billaut-Danno

Formée à l'Ecole Nationale de Chaillot et à l'Atelier International Blanche Salant, Gaëlle Billaut-Danno est comédienne depuis 2001. Au théâtre elle joue les grands rôles du théâtre classique Sylvia chez Marivaux, Lechy chez Claudel, Irina chez Tchekhov, et s'illustre aussi dans un répertoire plus contemporain (T .Williams, H. Pinter...)Elle tourne pour la télévision dans des séries comme « Un si grand soleil », « Engrenages », « Section de Recherche », « Profilage »...Au cinéma, elle joue sous la direction de B. Bonvoisin, S. Robelin, D.Vigne, P .Bossard. Elle travaille comme assistante à la mise en scène. Elle collabore entre autre avec Eric Bouvron et Anne Bourgeois - « Les Cavaliers » Molière du meilleur spectacle Théâtre Privé 2016 - ou encore avec Pierre Santini, son parrain de théâtre. Entre 2013 et 2017 elle incarne au théâtre Célimène dans « Célimène et le Cardinal » de Jacques Rampal mise en scène par Pascal Faber, pour plus de 350 représentations. Elle est nommée aux Molières 2015 dans la catégorie Révélation pour ce rôle. En 2017 elle joue au Lucernaire le rôle de Emma dans « Trahisons » de Harold Pinter, mis en scène par Christophe Gand. La pièce connaît un vrai succès et est reprise au Festival d'Avignon. En 2018 elle incarne, aussi à Avignon, Marcia dans « Meurtre mystérieux à Manhattan » de Woody Allen, aux côtés de Patrick Braoudé et Virginie Lemoine. Elle collabore pour la première fois avec Frédéric Fage en 2019 lors de la création de "la Journée de la Jupe"  à Avignon au théâtre du Balcon. La pièce, adaptée du film éponyme de Jean-Paul Lilienfeld est reprise en 2020 au Théâtre des Béliers Parisiens. Elle y incarne Madame Bergerac, le rôle-titre.

Erwan Orain

C'est à Tahiti qu'Erwan Orain s'initie au théâtre où il joue le « Dîner de Cons ». Il arrive à Paris et entreprend une formation intensive au Studio Alain de Bock où il s'aguerrit à la scène, à travers diverses disciplines : interprétation, clown, théâtre musical, travail de la voix et Commedia dell'arte. Il joue notamment le rôle de Robert Desnos dans Tango Surréaliste, puis se lance dans l'écriturede son one man show : Erwan Man Show. Il s'épanouit aussi bien en Roméo bondissant dans un théâtre plus corporel au sein de la compagnie Et Pourquoi Non, que dans un théâtre plus tragique dans la pièce de Christine Derouin "le musée des fous" où il campe un psychiatre dépressif ou dans "Espejo" d'Agathe Surcouf ou il interprète un violent pervers narcissique. Après des tournées avec les Baladins en Agenais dans "La Dernière Tranchée" de Guy Louret, un triptyque de Feydeau, divers Cabarets et Un "Roi Nu" déjanté, on le retrouve à Paris au Théâtre Fontaine dans des classiques : "l'Ecole Des Femmes", "le Cid" ou encore "Cyrano de Bergerac version clown". On a pu le voir sur petit et grand écran, dans divers courts et longs métrages, "Commissariat Central", "Jaune Iris", "le visage du diable» ... Après un retour à la comédie au théâtre de la Comédie Bastille, il est  à l'affiche de « De Quoi Je Me Mêle » au théâtre Edgar.

gaëlle Billaut-Danno 1.jpg
IMG_9282 copie.JPG
Frédéric fage.jpg

Frédéric Fage

Mise en scène et scénographie 

L'humain et le propos avant tout. Il fut le plus jeune élève de Jean-Laurent Cochet dans les années 80. Après une carrière de comédien, il se lance dans la mise en scène avec « Les Créanciers » d'August Strindberg, création pour le festival d'Avignon et éligible aux Molières 2016, repris au Studio Hébertot et encore une fois à Avignon, l'année suivante en 2017 au théâtre des Corps Saints. Parallèlement, il devient coach de comédiens au cinéma comme au théâtre dans de très beaux projet. Sa deuxième création, « Le Captif, l'Enfant du Placard », sera joué au festival d'Avignon 2017, à l'Espace Roseau puis à Paris au Théâtre des Abbesses. Ce projet marquera les esprits de son originalité et sa direction de comédien. Serge Barbuscia, directeur du Théâtre du Balcon, lui offrira l'année suivante la possibilité de jouer au festival d'Avignon 2018 « Bérénice » de Racine. Frédéric Fage confira le rôle à Estelle Roedrer, comédienne transgenre. Un projet extrêmement singulier. C'est également au Théâtre du Balcon que

« La journée de la jupe », sera créée au festival d'Avignon 2019. Il en écrit l'adaptation pour le théâtre avec Jean-Paul Lilienfeld, l'auteur et le réalisateur du film avec Isabelle Adjani. Le rôle de Madame Bergerac sera confié à la comédienne Gaëlle Billaut-Danno. La pièce est reprise sur Paris, au théâtre des Béliers, de janvier à mars 2020 puis en tournée en France et à l'étranger en 2020 et 2021. Il travaille actuellement sur « Soudain l'été dernier » de Tennessee Williams et une pièce musicale, «Not Koko's notes».

Jean-Paul Lilienfeld

Adaptation théâtrale

A reçu le prix « théâtre » de la Fondation Barrière 2019 pour La Journée de la Jupe. 

Scénariste d'un ancêtre du format court à la télé (LES BARGEOT, 1987) et de films dans lesquels il joue également, au cinéma, SALE DESTIN (Sylvain Madigan, 1987), L'OEIL AU BEUR(RE) NOIR (Serge Meynard, 1987) et L'ÉTÉ EN PENTE DOUCE (Gérard Kracwzyk, 1987), qui le filme dans JE HAIS LES ACTEURS (1986) et LA VIE EST À NOUS ! (2005), et dans les téléfilms PARFUM DE BEBE (1992) et SA DERNIERE LETTRE (1995) pour Meynard. Après le tournage du drame LE SILENCE D'AILLEURS (Guy Mouyal, 1990) avec Clémentine Célarié, il réalise un premier long métrage, DE ZEVENDE HEMEL (1993), production belge tournée en néerlandais. Son nom commence à résonner quand il écrit et réalise des comédies, sur la fécondation in vitro avec XY, DRÔLE DE CONCEPTION (1996) portée par Clémentine Célarié et Patrick Braoudé. QUATRE GARÇONS PLEINS D'AVENIR (1997) avec Olivier Sitruk, Eric Berger Roland Giraud et Thierry Lhermitte. Suit la fantaisie criminelle HS - HORS SERVICE (2001) avec Dieudonné, Lambert Wilson, François Berléand, Lorant Deutsch, Jackie Berroyer, Catherine Mouchet et Stephan Guérin-Tillié. Il signe des scénarii (LA CONTRE-ALLÉE, Isabel Sebastian, 1991, FLICS DE CHOC : LE DERNIER BAROUD, Henri Helman, 1994), dirige les téléfilms QUI MANGE QUOI ? (2002) et QUI MANGE QUAND ? (2004) avec Catherine Jacob, COMME SUR DES ROULETTES (2005) avec Frédéric Diefenthal. Il fait un retour salué au cinéma avec LA JOURNÉE DE LA JUPE (2008), avec Isabelle Adjani (encore à ce jour record d'audience d'Arte, 3 nominations aux Césars, 5ème César de la Meilleure Actrice pour Isabelle Adjani, Prix du syndicat de la critique de Cinéma, Prix Europa du Meilleur film Européen, Rocky Award du Festival de Banff au Canada, Meilleur scénario et prix spécial du festival de la fiction de Rome...22 prix dans le monde). Il réunit Sophie Marceau et Miou-Miou dans ARRÊTEZ-MOI (Nommé pour le meilleur scenario aux Lumières du Cinéma 2013). Adapte en 2019 La journée de la Jupe pour le théâtre. Mise en scène par Frédéric Fage, la pièce sera jouée en Avignon au Théâtre du Balcon puis à Paris aux Béliers Parisiens. Une tournée suivra à l'automne 2020. Tournage à l'automne 2020 de « Juliette dans son bain » 90 minutes pour Arte, adapté du livre de Metin Arditi avec Gilles Taurand.

20091566_3_IMG_543x305.jpg